Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

SERMAIN, Jean-Paul


Dans quel sens les Mille et une nuits et les féeries classiques sont-elles « comiques » ?


Titre du périodique ou du site internet : Féeries


Numéro : 5
ISSN : 1957-7753
Année : 2008
Commentaires : Les effets comiques du conte merveilleux (dans l’acception large qui associe le conte de fées aux Mille et Une Nuits) affectent ce qui en détermine la logique narrative et sémiotique : la présence du surnaturel, la totale liberté à l’égard des lois de la nature et donc de la mimesis. En outre, les éléments qui servent de support à la disconvenance des logiques (réaliste/fantaisiste) ont des propriétés dont la rencontre ne produit pas seulement un effet comique, ils associent à cet effet comique un aspect bizarre, inquiétant, dérangeant, voire fantastique.
Numéro : 5
Pages : p. 25-31