Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

BAHIER-PORTE, Christelle


Les notes dans les premiers contes orientaux


Titre du périodique ou du site internet : Féeries


Numéro : 2
ISSN : 1957-7753
Année : 2005
Commentaires : La présence de notes de bas de page dans les premiers recueils de contes orientaux, ceux de Galland et de Pétis de La Croix en particulier, est un signe ostensible du statut hybride du genre naissant qu’est alors le « conte oriental ». La fiction merveilleuse doit en effet s’accommoder d’un savoir sur l’Orient, les deux savants entendant faire partager leur connaissance du monde oriental. Cependant, par son statut marginal et accessoire, la note est aussi le lieu privilégié de la distance critique ou ludique. Les recueils de Gueullette et Caylus nous servent alors d’exemples pour évoquer la double destination de la note du conte oriental, parodique et sérieuse.
Numéro : 2
Pages : p. 91-108